Champs- Marchal, Vendredi 17 Novembre 2017, 9 °C, Ensoleillé
16 Communes et + de 8500 habitants sur le territoire...
Communauté de Communes Sumène Artense
Contexte Economique
Dans un contexte essentiellement rural où le secteur agricole reste encore bien présent, le tissu économique de la CCSA se caractérise par une composante industrielle importante qui fait de ce territoire le second bassin industriel du département après Aurillac.

Répartition de l’emploi par secteur d’activités

  • Les Menuiseries du Centre (Groupe LAPEYRE)
    Entreprise d’origine familiale et Cantalienne, devenue multinationale, le Groupe Lapeyre compte 9 500 salariés répartis entre...
  • SACATEC (Société Anonyme de Caoutchouc Technique)
    SACATEC est n°1 mondial pour la fabrication des vessies hydrauliques en caoutchouc. Ces pièces sont fabriquées pour des puits...

 

L’agriculture est un secteur essentiel du paysage économique local, la surface agricole utile (SAU) représente près de la moitié du territoire de la CCSA. En 2010 on comptait 310 exploitations sur le territoire, quasiment toute orientées vers l’élevage bovin laitier et/ou allaitant.

Le territoire de la CCSA bénéficie par ailleurs de plusieurs label de qualité dont 4 Appellations d’Origine Protégées (AOP) pour les fromages Cantal, Salers, Saint Nectaire et Bleu d’Auvergne.

En 2012, le secteur agricole représentait environ 11 % de l’emploi de la CCSA, un chiffre en diminution comme dans tous les territoires agricoles de moyenne montagne.

Avec un taux de boisement de l’ordre de 26%, la filière bois locale bénéficie d’une ressource importante mais qui reste pour l’heure sous exploitée. Corollaire de cette sous-exploitation, la filière locale présente aujourd’hui quelques lacunes qui nécessitent de faire appel à des prestataires extérieurs au territoire (pépinière, débardage, scierie).

Si Bort-les-Orgues et Mauriac sont deux pôles d’attractivité importants pour la Communauté de Communes, les principaux bourgs du territoire (Champagnac, Champs-sur-Tarentaine, Lanobre, Saignes et Ydes) n’en demeurent pas moins des centre important qui, grâce à la diversité de l’offre, drainent les habitants des communes environnantes.

Hors secteur industriel et agricole, la CCSA cumulait fin 2013 près de 590 établissements dont plus de 80% avec un effectif inférieur à 10 salariés.


Associée à un cadre de vie de grande qualité, l’activité touristique occupe une place grandissante dans la vie économique locale.

Un secteur largement soutenu par la collectivité qui, depuis plusieurs années, investit dans d’importants projets d’aménagement :

L’évaluation du poids économique du tourisme en Sumène Artense, réalisée par les instances régionale, avance des retombées économiques de l’ordre 13 millions d’euros par an, que ce soit pour les touristes en hébergement marchand ou en résidence secondaire.