Champs- Marchal, Mardi 15 Octobre 2019, 9 °C, Globalement Ensoleillé
16 Communes et + de 8500 habitants sur le territoire...
Communauté de Communes Sumène Artense

Retour sur

le festival C'mouvoir 2019

Communauté de Communes Sumène Artense

Tri selectif 

Adoptez les bons gestes

Communauté de Communes Sumène Artense

Le base nautique de Lastioulles

et ses nombreuses activités

Communauté de Communes Sumène Artense

à découvrir ce mois-ci...

La Monselie

Archives Actualités

Conseil Communautaire du 04 octobre 2018, une rentrée riche en projets

22/10/2018

C’est la rentrée pour le conseil communautaire du territoire Sumène-Artense qui s’est déroulé à Vebret le 04 octobre 2018. L’ensemble des projets soumis en délibération ont été approuvés à l’unanimité, à l’ordre du jour entre autres : PLUI, culture, téléphonie ou encore économie.

Plan Local d’Urbanisme Intercommunal

La Communauté de Communes Sumène-Artense va procéder à l’élaboration d’un PLUI pour l’ensemble de son territoire. Sa mise en place durera 3 ans durant lesquels rien ne changera pour les PLU actuels ou cartes communales des communes.

L’accent a été mis sur la volonté de préserver les terrains agricoles tout en proposant et en valorisant les infrastructures et les zones constructibles notamment pour l’accueil de nouvelles populations et d’entreprises.

Pylône 4G

Un contrat de mise à disposition d’un terrain va être prochainement signé par le président de la Communauté de Communes pour permettre l’installation d’un pylône 4G qui couvrira la base nautique du lac de Lastioulles. Ce pylône sera placé sur le site du Cheylat.

Suite à une étude de l’ARCEP, (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes), les communes du Monteil et de La Monselie ont été invitées à proposer chacune un site d’implantation. D’autres sites du territoire pourraient être équipés de ces pylônes dans les prochaines années.

Habitat

Lancement d’une étude pour une Opération d’Amélioration de l’Habitat avec les communautés de communes du Pays Gentiane, du Pays de Salers et du Pays de Mauriac.

Culture

Le budget de la nouvelle saison culturelle s’élève à 39 000€, une contribution de 10 000€ sera faite par l’Europe, la billetterie permettra un autofinancement à hauteur de 7 000€, il restera donc à charge de la Communauté de Communes 22 000€.

Au total 12 dates marqueront cette nouvelle saison culturelle qui s’annonce une nouvelle fois riche et variée, s’adressant aussi bien aux petits qu’aux grands. Théâtre, spectacles musicaux, cirque et ciné-goûter sont au programme de la première partie de cette saison culturelle qui s’étend d’octobre à décembre.

Pour ce qui est du projet culturel de territoire 2018/2019 (animations scolaires, interventions dans le cadre de résidences artistiques) un budget de 7 020€ a été établi. Une contribution de 3 000€ sera faite par le DRAC et 800€ par le collège.

Cette année c’est sur la thématique des jardins que se tiendra une résidence d’artistes durant quatre semaines dont les œuvres seront ensuite exposées sur la piste verte. Un montant de 18 000€ y est attribué dont 4 000€ de la DRAC et 8 800€ de l’Europe.

Concernant les enseignements artistiques, 6 450€ leur seront alloués. Une prise en charge des frais d’inscriptions aux écoles de musique de Riom-ès-Montagnes et Mauriac ainsi qu’à l’école de théâtre « Côte à Côte » (qui doit mettre en place des ateliers sur le territoire) sera faite par la CCSA à hauteur de 50%.

La nouvelle édition du festival C’Mouvoir se déroulera les 28, 29 et 30 juin 2019. Afin de palier à la baisse des aides, le festival est contraint de remettre en cause le principe de gratuité qui ne sera donc plus à l’ordre du jour à partir de cette année. Il est prévu de mettre en place un pass de 15€ pour les 3 soirées. Un apport de 11 300€ sera effectué par l’Europe, 3 000€ par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, 2 500€ par le département du Cantal et 5 200€ par la CCSA.

Tourisme

Des milliers personnes se sont rendues sur le site de Val durant l’été. De nouveaux travaux d’aménagements vont être menés pour pouvoir accueillir les touristes dans des conditions optimales. Les sanitaires vont être aménagés pour répondre aux normes d’accessibilité et des travaux seront faits en ce qui concerne les places de stationnement.

Le succès est au rendez-vous pour les locations de vélos et trottinettes qui sont passées de 7 000€ à 10 000€ en une année. Afin de compenser les frais d’entretien du matériel (environ 3 500€ en 2018), les élus ont décidé d’augmenter les tarifs de location pour 2019. Pour un adulte la location d’un vélo ou d’une trottinette sera désormais de 4€ l’heure et de 7€ l’heure pour un vélo électrique.

Jeunesse

Un nouveau véhicule va être mis à disposition pour le relais petite enfance Sumène-Artense afin de déplacer le matériel d’animation sur les différentes communes. Son coût s’élève à 16 245€ HT subventionné à hauteur de 12 996€ par la CAF.

La salle des jeunes de Champs-sur-Tarentaine sera prochainement équipée pour 3 423€ dont 684€ à la charge de la CCSA, le reste étant subventionné par la CAF ;

Un centre de loisirs intercommunal est par ailleurs à l’étude.

Environnement

Des étudiants en BTS Gestion & Protection de la Nature du lycée Henri Queuille de Neuvic, vont travailler sur un espace naturel du territoire Sumène-Artense dans le cadre d’une convention entre le lycée et la CCSA.

Le programme Natura 2000 « Entre Sumène et Artense » va faire l’objet d’une demande de financements à hauteur de 16 130€ afin d’être reconduit pour l’année 2019.

Gestion des déchets

Un projet de ressourcerie devrait voir le jour, l’objectif de ce lieu sera de récupérer et réutiliser des matériaux qui sont destinés à la déchetterie.

Fonctionnement interne

Les locaux des services techniques de Saignes vont faire l’objet d’un réaménagement. L’actuelle salle dédiée à la prise de repas va être modifiée afin de mettre en place un accès aux personnes à mobilité réduite et il sera aussi installé un bureau. Un module qui fera office de réfectoire va être acquis pour un coût de 3 970€.

Un nouveau véhicule de ramassage des cartons va être mis en place, le montant de son acquisition s’élève à 12 900€.

Pour consulter le compte-rendu du conseil communautaire cliquer ICI