Résidence Street-Arts sur trois territoires cantaliens

26/09/2017
Résidence Street-Arts sur trois territoires cantaliens

du 16 au 28 avril 2018

Après une résidence BD avec pour invités les auteurs-illustrateurs Lionel MARTY et CECILE, les Communautés de communes de Sumène-Artense, du Pays de Mauriac et la Communauté d'Agglomération du Bassin d'Aurillac ont eu l'envie de renouveler leur partenariat autour du Street Art.

Sensibles toutefois aux spécificités de leurs territoires respectifs, chacun a souhaité construire un projet en lien direct avec ses habitants tout en conservant le fil conducteur du Street Art à l'échelle des 3 communautés. C'est Vincent PIETRI, fondateur du festival 10ème Art qui a rassemblé les demandes de chacun pour trouver les artistes susceptibles de répondre au cahier des charges du projet global et de chaque territoire.

Il s’agit d’une approche diversifiée à partir d’un projet commun et d’une coordination commune : trois artistes, trois territoires, trois résidences Street-Arts.

Le souhait du comité d’organisation (service culture de la Communauté de Communes Sumène-Artense, Médiathèque de la Communauté d’Agglomération du Pays d’Aurillac et médiathèque du Pays de Mauriac) a été de travailler selon d'autres modalités, en cohérence avec le champ artistique investi et compte tenu d’une volonté partagée de donner un aperçu de la diversité des pratiques, des techniques et des oeuvres souvent réunies dans l’appellation “street art” (elle même régulièrement affublée d’une signification péjorative). D’où la volonté de nommer cette résidence “ Street Arts etc... ”, en marquant la pluralité des pratiques et l’ouverture vers d’autres champs.

Pour témoigner de cette diversité, trois artistes différents seront sollicités : un dans chaque territoire. Cette approche déclinée d’un projet commun a plusieurs avantages, dont, en premier lieu, celui de permettre une excellente adéquation entre chaque site choisi et le travail de l'artiste amené à l’investir.

C'est pour une réalisation « grand format » que l'artiste Xkuz a été accueilli par la communauté de communes Sumène Artense du 16 au 27 Avril 2018. 

La performance a pris place sous le "pont des chariots" qui enjambe la "piste verte" et la route communale allant d'Ydes à la gare de Saignes. 

La Communauté de Communes Sumène-Artense a développé depuis son origine un projet de valorisation de l’ancienne voie ferrée Bort-Miécaze, un site dénommé “Piste Verte”, ” un lieu de vie, un itinéraire de promenade sécurisé pour la population locale mais aussi pour les touristes, qui se sont rapidement approprié ce site. Tout au long de ses 15 kilomètres entre Bassignac et Vebret, l’ancienne voie ferrée propose un cheminement libre qui peut s’effectuer à vélo, en rollers, à trottinette ou tout simplement à pied. La “Piste Verte” dispose de points d’eau, de bancs, de tables de pique-nique et de plusieurs plateformes dédiées au fitness.

Depuis cinq ans, la Communauté de Communes a donné une dimension culturelle à cette “Piste Verte” devenue également “Piste des Arts”. Sur ce lieu de vie désormais très fréquenté trois sites d’exposition originaux, à ciel ouvert ont été implantés. Différentes expositions et projets se sont alors succédés, les sculptures monumentales de l’artiste Yves Guérin, les oeuvres des élèves de l’Ecole internationale de photographie belge “Septantecinq », les clichés du photographe Pierrick Delobelle, les oeuvres des artistes plasticiens Thomas Louineau, Pascale Planche, Elza Lacotte les auteurs de bande dessinée Cécile Brosseau et Lionel Martyet récemment le projet Street Arts avec trois sites investis: la fresque "Fragmentations" de l'artsite Xkuz, l'exposition photographique au Pôle Location d'Ydes et les oeuvres des stagiaires à l'entrée du tunnel de Vendes.