Champs- Marchal, Jeudi 21 Novembre 2019, 10 °C, Ensoleillé
16 Communes et + de 8500 habitants sur le territoire...
Communauté de Communes Sumène Artense

Retour sur

le festival C'mouvoir 2019

Communauté de Communes Sumène Artense

Tri selectif 

Adoptez les bons gestes

Communauté de Communes Sumène Artense

Le base nautique de Lastioulles

et ses nombreuses activités

Communauté de Communes Sumène Artense

à découvrir ce mois-ci...

La Monselie

Archives Actualités

Inauguration des Boîtes à lire

23/04/2019

L'inauguration du projet de boîte à lire "L'Ivre Boîte" porté par le Communauté de communes Sumène-Artense s'est déroulé Vendredi 19 avril 2019 sur la place de l'école à Vendes (Bassignac). 

Le projet « L’ivre Boîte » est basé sur la mise en place de Points-bibliothèques de rue appelés boîtes-à-lire.
La boîte-à-lire repose sur un principe simple : le lecteur peut y déposer un livre qu’il a lu et en prendre un autre, transmis lui aussi par un amateur de lecture. Ces boîtes sont accessibles sans abonnement ni inscription 7j/7 et 24h/24. C’est gratuit, direct et sans intermédiaire.

Les boîtes-à-lire sont implantées dans 11 communes du territoire. Pour assurer la qualité de ce nouveau service, les bibliothécaires du territoire ou des référents boîtes (désignés par les communes) seront en charge du suivi, du respect de la charte de bon usage et alimenteront les boîtes en livre.

Les boîtes-à-lire ont été réalisées en structure bois par l’atelier Ydéalis, porté par l’Association Intermédiaire du Nord-Ouest Cantal. La peinture a, quant à elle, été réalisée par les services techniques de la CCSA.

Boîte à lire "Raisin" à Antignac

Les acteurs de ce projet sont : 

La Communauté de communes Sumène-Artense : coordination du projet/ peinture des boîtes
Les bibliothèques du territoire : montage du projet, suivi, apport de livres…
Les communes : qui possèderont une boîte-à-lire sur leur espace public et auront la charge de veiller à l’entretien de ce mobilier et des abords ainsi qu’à prévenir de toute dégradation qu’elle aurait à subir.
Le public : suivi, entretien, participation ; aussi, les habitants, impliqués activement dans ce projet et les « référents de boîte » veilleront régulièrement à la nature des ouvrages, à leur rangement et au bon état de la boîte à lire. Ces « référents de boîte » sont désignés dans des communes sans médiathèque.